Chauny : balade de Printemps pour voitures de prestige

Dans l’Union, le 14 avril 2019 :

Une balade pour voitures exceptionnelles est partie ce dimanche matin de la place du Marché-Couvert de Chauny. Sur trois des quatre côtés du Marché-Couvert, c’était une rare exposition de voitures prestigieuses, pour le plus grand plaisir de curieux venus en nombre.

Sur trois des quatre côtés du Marché-Couvert, c’était une rare exposition de voitures prestigieuses, pour le plus grand plaisir de curieux venus en nombre.
Chauny : balade de Printemps pour voitures de prestige
Chauny : balade de Printemps pour voitures de prestige
Chauny : balade de Printemps pour voitures de prestige
Chauny : balade de Printemps pour voitures de prestige
Le Ternois Stéphane Drouillat et sa Dodge Challenger RT.

Ce dimanche a eu lieu la 6e balade de printemps organisée par l’Alpine Renault Sportive de l’Aisne et l’Alpine Gordini club de Champagne, avec 67 participants pour un circuit aller-retour avec road-book fléché de 140 km Chauny-Roupy.

Les curieux étaient nombreux à partir de 10 heures place du Marché-Couvert pour admirer tous les prestigieux modèles qui s’alignaient…

Joël Paillard, de Beautor, organisateur, membre des deux clubs, expliquait : « Tout le monde peut participer, nous avons des voitures de la 4L à la Lamborghini, mais bien sûr on aime voir des voitures de prestige ! » Et de la voiture de prestige, il y avait, avec des Jaguar F Type, Lamborghini Performante, Maserati, Porsche, Lotus, Triumph, Alfa-Roméo…

« Nous faisons cela au profit de l’association Roseaux pour une maison des parents à l’hôpital de Reims, avec 65 euros par équipage à l’inscription. »

“Un aboutissement”

Parmi les participants, on rencontrait Stéphane Drouillat, cadre SNCF travaillant au Technicentre de Tergnier, venu au volant d’une imposante Dodge Challenger RT, acquise il y a 4 mois de cela.

« Je suis passionné de la voiture américaine depuis très longtemps. C’est ma première voiture de ce type, c’est un sacré investissement, un aboutissement… Mais cela ne sera pas la dernière ! »

Quant à son fils Guillaume, 15 ans, « il ne la lâche pas depuis qu’on l’a ! » C’est donc aussi une passion pour l’aîné, mais la cadette, Lise, 10 ans, préfère ses poupées, ne regardant pas la Dodge avec les mêmes yeux émerveillés que les garçons de la famille !

Lire la suite …

Laisser un commentaire